Une expression venue du Moyen-Age, et que nous avons vérifiée lors des Médiévales d'Hénin-Beaumont, fin septembre.

Au château, autrefois, lors des fêtes, on dressait les tables sur des tréteaux. On les recouvrait de nappes, une longue et une plus courte qui servait de serviette. Les sols étaient jonchés, recouverts de joncs donc, parfumés d'herbes aromatiques. Les mets étaient servis sur d'épaisses tartines de pain, des tranchoirs, et dégustés avec les doigts. Point de fourchette à cette époque. On préparait des soupes de légumes : carottes, poireaux, choux, raves, panais. Des rots, viandes rôties, pouvaient composer le menu, mais aussi ragouts mijotés, accompagnés de lentilles, de navets... On buvait de l'hypocras une sorte de vin épicé sucré. Sans oublier le pain d'épices et autres pâtisseries au miel.

Mais attention, pas de tomates, pas de haricots, pas de pommes de terre, pas de maïs, pas de chocolat, venus d'Amérique, que nenni ! Tout juste des pâtes rapportées de Chine par Marco Polo...

Les enfants ont bien retenu cette leçon vivante, et ont apprécié ensuite de découvrir chevaliers en armures, archers et arbalétriers.

Oyez, oyez, gentes dames, damoiselles, damoiseaux et nobles seigneurs le spectacle va commencer !

DSCF1016

thIMG_20140921_143455

IMG_20140921_143215

IMG_20140921_143225

IMG_20140921_143435

IMG_20140921_144349

IMG_20140921_144540

IMG_20140921_145414

IMG_20140921_145442

IMG_20140921_144912

DSCF1022

DSCF1031